Autonomie : significations et traductions sur les terrains de l’intervention et de la recherche

Lors d’un précédent séminaire, les villes et leur pouvoir d’agir au niveau local ont été explorés. La question de l’autonomie, vis-à-vis de l’État, a été posée. Autonomie vient d’ailleurs du grec autos : soi-même et nomos : loi, règle ; à l’époque où les romains laissaient à certaines villes grecques le droit de se gouverner par leurs propres lois.

Aujourd’hui, la notion d’autonomie revêt plusieurs significations dépassant la dimension politique. Il y est souvent question de règles sociales et de relations sociales. Tant la recherche en sciences sociales que l’intervention auprès de publics variés – les jeunes, les personnes âgées, les bénéficiaires de l’aide sociale, les handicapés, etc. – ont recours à ce terme sans pour autant le définir.

Au-delà de l’aspect conceptuel, comment cette notion se traduit-elle sur les terrains de la recherche ou de l’intervention ? Qu’est-ce que cela signifie dans les parcours de vie ?

Lors ce séminaire, plusieurs facettes de l’autonomie seront abordées : autonomie des personnes, notamment des jeunes; autonomie des intervenant-e-s ou agent-e-s institutionnels; autonomie des groupes, comme ceux faisant partie de l’action communautaire.

Une réflexion critique sera également poussée sur l’injonction paradoxale à l’autonomie qui peut ressortir de certains dispositifs, notamment dans un contexte d’activation. Finalement, ce sera l’occasion d’interroger les transformations de l’État social et les inégalités sociales à travers le prisme de l’autonomie.

Ce séminaire prendra la forme d’une table-ronde avec des présentations de :

  • François-Xavier Charlebois, Doctorant Sciences-humaines appliquées, UdeM
  • Audrey Mariette, Maîtresse de conférences en science politique et Chercheure au centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris (CRESPPA)
  • Jacques Moriau, Chercheur au centre Migrations, Espaces, Travail, Institutions, Citoyenneté, Épistémologie, Santé (METICES), Université libre de Bruxelles
  • Cécile Van de Velde, Professeure de sociologie (UdeM) et membre du CREMIS
vendredi 15 Juin, 9h30 - 12h

Lieu : 66 rue Saonte-Catherine Est, local 603
Informations : en ligne
Inscription : jennifer.pion.ccsmtl@ssss.gouv.qc.ca