L’aide d’urgence aux organismes en santé mentale tarde à se rendre

Des organismes en santé mentale attendent toujours l’aide financière d’urgence promise par Québec en août dernier. Relief (anciennement appelé Revivre), qui offre du soutien aux gens vivant avec l’anxiété, la bipolarité ou la dépression, n’a pas reçu un sou de sa subvention. D’autres ont encaissé un premier chèque et espèrent recevoir le reste de l’argent.

Cet extrait est tiré d'un atricle publié sur le site web Le Devoir. Lire la suite ICI.