Projet Chez Soi

Projet Chez Soi

Dès les premières rencontres en vue de mettre sur pied ce projet de recherche financé par la Commission de la santé mentale du Canada à propos de moyens pour aider des gens vivant des troubles de santé mentale et de l'itinérance, le RACOR participe à des réunions qui ont conduit à la création d'un comité-conseil. 

Dès le départ et jusqu'à la conclusion des efforts des équipes d'intervention et de recherche, le RACOR, comme plusieurs des organismes participants au comité-conseil, se préoccupe de :

  • ce qui va arriver, lorsque se termine la recherche, aux 280 personnes logées et bénéficiant pour la plupart d'une allocation mensuelle au loyer (en moyenne ± 400 $) et d'un suivi personnalisé réalisé par une équipe d'intervention subventionnées par le projet de recherche (fonds non récurrent),
  • de l'interprétation des résultats particulièrement en lien avec d'autres approches existantes qui, à défaut d'avoir été évalué dans cette recherche ou dans d'autres, peuvent être tout aussi valable et
  • de la mise en perspective des résultats dans le contexte montréalais et québécois.

Description du projet de recherche Chez Soi
La description suivante se retrouve sur le site de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas au lien http://www.douglas.qc.ca/pages/view?section_id=340

Le projet Chez Soi est un projet de recherche pancanadien sur l’itinérance et la santé mentale. Ce projet a débuté en juillet 2009 et se poursuit jusqu’au 31 mars 2013.
 
L’étude vise à mieux comprendre les itinérants vivants avec des problèmes de santé mentale au Canada et à découvrir si l’accès à un logement et à des services de soutien favorise leur intégration dans la société et un retour à une vie plus satisfaisante. L’étude veut aussi savoir combien coûte ce type d’intervention qu’on appelle Housing First (Logement d’abord).
 
Le Projet Chez Soi se déroule en même temps dans cinq villes canadiennes : Moncton, Montréal, Toronto, Winnipeg et Vancouver. Tous les sites utilisent des outils de mesure qualitatifs et quantitatifs.
 
Projet Chez Soi Montréal
Quatre cent soixante (460) personnes itinérantes vivant avec des problèmes de santé mentale participent au projet Chez Soi de Montréal. De ce nombre, 280 choisies au hasard, ont été logées et reçoivent le support d’une équipe clinique de soutien d’intensité variable (SIV) ou de suivi intensif (SI).
 
Les autres participants, 2 groupes témoins totalisant 180 personnes, reçoivent les services habituellement offerts à Montréal. Une équipe d’intervieweurs rencontre les participants tous les trois mois pendant les deux ans suivant leur entrée dans l’étude.
 
Les participants
Les 280 participants au projet Chez Soi qui reçoivent un logement choisissent un appartement meublé dans le quartier de l’île de Montréal de leur choix. Ils peuvent conserver leur logement pendant toute la durée du projet (jusqu’au 31 mars 2013). Les participants ont cependant l’obligation de payer une partie de leur loyer (25 % à 30 %) et de rencontrer un intervenant clinique au moins une fois par semaine.

Quelques données socio-démographiques sur les 460 participants :
■L’âge moyen est de 44,1 ans
■La durée moyenne d’une période continue d’itinérance est de 2,48 années
■75,5 % sont célibataires jamais mariés
■32,3 % de femmes
■78,4 % ont travaillé au moins une année de suite au cours de leur vie
■93,9 % sont sans emploi
 
Les participants ont surtout été recrutés grâce à des références d'organismes communautaires.

Les équipes
Trois équipes cliniques (incluant des pairs), une équipe logement et un conseil des pairs travaillent en partenariat pour offrir des services de soins, d’aide, de soutien et d’accompagnement. Ces équipes ont été mises sur pied par l’organisme communautaire Diogène, le CSSS Jeanne-Mance et l’Institut Douglas.
 
Une équipe de chercheurs évaluent l’impact de l’approche Housing First sur les participants:
■leur état de santé
■leur fonctionnement cognitif
■la sécurité alimentaire
■leur consommation d’alcool et de drogues
■l’utilisation et l’accès des services de santé, services sociaux et système judiciaire
■le logement
■l’emploi
■la qualité de vie
■etc.
Ils évaluent séparément les groupes à besoins élevés des groupes à besoins modérés. Ce projet comprend plusieurs études et sous-études utilisant des données quantitatives et qualitatives.

Résultats préliminaires pour le Projet Chez Soi Montréal:
Le projet Chez Soi démontre une réduction de la fréquence d’utilisation des services chez les personnes itinérantes ayant des problèmes de santé mentale qui sont de grands utilisateurs de services institutionnels (prison, urgence, unité psychiatrique).
 
Le projet Chez Soi réussit à maintenir en logement 80 % des participants. Parmi eux, certains ont rencontré certains problèmes et ont dû changer de logement. Parmi ceux-ci :

65 % habitent encore dans leur premier logement
25 % habitent dans leur deuxième logement
8 % habitent dans leur troisième logement
2 % habitent dans leur quatrième logement ou plus

Perspectives
La recherche
Les très nombreux projets de recherche qui sont réalisés dans le cadre de Chez Soi vont alimenter les réflexions pour les prochains dix ans... et peut-être donner quelques indications pour prévenir la détérioration de certaines situations et pour aider des personnes à sortir de l'itinérance. Il est probable qu'il y ait peu de grandes révélations. Gageons que ce qui aide une personne, c'est de créer un lien et de persévérer pour le maintenir, d'offrir de l'aide concrète, d'avoir accès à un suivi social et médical personnalisé, de soutenir son projet de vie...

La fin de Chez Soi
Que va-t-il se passer en avril 2013? La Commission canadienne a misé sur le fait que la démonstration et les résultats obtenus par les approches mises en place feraient en sorte que les provinces reprendraient à leur compte les structures mises en place. Pour Montréal, cela ne sera pas le cas, du moins selon ce que nous pouvons en comprendre jusqu'à maintenant.

L'après Chez Soi
Les enjeux sont très importants; comment maintenir les programmes et services de 280 personnes suivies par une équipe de suivi d'intensité variable (SIV) de Diogène (organisme communautaire), une équipe SIV et une équipe de suivi intensif dans le CSSS Jeanne-Mance, une équipe logement en lien avec 70 propriétaires, un conseil des pairs et un budget d'allocation au loyer équivalent au supplément au loyer existant dans les programmes de l'Office municipal de l'habitation (OMH).

Au cours de l'année 2012, les responsables du projet ont fait de nombreuses démarches auprès des différents niveaux de gouvernements afin de prolonger et, éventuellement, de pérenniser Chez Soi. Les relations provinciales-fédérales, le changement de gouvernement au provincial et la situation économique du Québec ont compliqué les échanges.

Au 31 mars 2013, nous connaissons la dissolution de l'organisation Chez Soi.

POUR EN SAVOIR PLUS

Le site Chez Soi de la Commission de la santé mentale du Canada:

En général pour les 5 sites à travers le Canada:
http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/Pages/Litinerance.asp
Pour Montréal (avec les noms des partenaires, collaborateurs et organismes ) :
http://www.mentalhealthcommission.ca/Francais/Pages/rechercheMontreal.aspx

Le site Chez Soi de de l'Institut universitaire en santé mentale Douglas (avec des entrées présentant les équipes, les études en cours et des résultats préliminaires):

http://www.douglas.qc.ca/pages/view?section_id=340

Le très intéressant site de l'Office national du Film (ONF) :

http://chezsoi.onf.ca/#/chezsoi
Et son blogue : http://chezsoi.onf.ca/chezsoi/blogue/

Sur l'approche Logement d’abord (Housing First) :

http://homelesshub.ca/(S(oawowy45jz2ho0joaosubaba))/Channel/Print.aspx?id=299

L'approche Housing First, récit du fondateur Sam Tsemberis : http://quebec.huffingtonpost.ca/2012/10/03/ici-chez-soi-entrevue-sam-tsemberis_n_1955420.html

http://www.ledevoir.com/societe/actualites-en-societe/354694/itinerance

Sur l'approche De la rue au logement (Street to Home), adaptation torontoise d'Housing First :

http://www.toronto.ca/housing/about-streets-homes.htm (en anglais)

Des remises en question

«Housing First : Où sont les preuves? »:
http://www.homelesshub.ca/ResourceFiles/Documents/HousingFirstReportFR.pdf

Santé mentale - Investir dans un projet de recherche ou dans les pratiques qui ont fait leurs preuves?
http://www.rapsim.org/fr/default.aspx?sortcode=1.10.14&id_article=518&st...

Projet Chez soi - Des enjeux majeurs
http://www.rapsim.org/fr/default.aspx?sortcode=1.10.12&id_article=593&st...