2014

Le Réseau SOLIDARITÉ itinérance du Québec (RSIQ)  a coordonné le travail de plusieurs auteurEs afin d'éditer une publication sur l'itinérance au Québec.

Au-delà de la rue, réalités et enjeux de l’itinérance au Québec : c'est une vingtaine de textes abordent autant de différents aspects de la question : l’itinérance des femmes, celle des Premières nations, des jeunes, des réfugiés, le vieillissement de la rue, les échappés du système de santé, les journaux de rue, les enjeux hébergement et logement et bien d’autres sujets.

BON TRIP-BAD TRIP est une trousse d’animation qui a pour but de sensibiliser sans être moralisateur, informer sans culpabiliser les personnes présentant un problème psychotique aux impacts de leur consommation de drogues ou d’alcool sur leur maladie et leurs médicaments.

Deux ans après la publication de la toute première stratégie en matière de santé mentale pour le Canada, Changer les orientations, changer des vies, Louise Bradley, directrice générale de la Commission de la santé mentale du Canada,  est ravie de rendre publique la Déclaration d’engagement envers le rétablissement, laquelle créera une dynamique en faveur de la concrétisation de services axés sur le rétablissement.

 La Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse du Québec propose durant toute l'année des activités éducatives pour les formateurs, intervenants communautaires, conseillers et intervenants interculturels, agents multiplicateurs menant un projet de défense des droits et libertés ou d'éducation en matière de droit à l'égalité, ou qui souhaitent élaborer de tels projets.

L'AGIDD-SMQ a publié deux nouveaux guides concernant les autorisations judiciaires de soins.

Le premier, L’autorisation judiciaire de soins : Le trou noir de la psychiatrie, est un document d'analyses et de recommandations faites à partir de jugements existants. Le second, L’ABC de l’autorisation judiciaire de soins: Je me renseigne, je me prépare, s’adresse particulièrement aux personnes vivant ou ayant vécu un problème de santé mentale qui veulent s’informer ou qui sont aux prises avec la procédure judiciaire. Il peut aussi informer les avocat-e-s et la magistrature.


Coût : téléchargeable gratuitement.