Quand l’inacceptable se perpétue : 18 ans de violation de la loi et des droits fondamentaux des personnes hospitalisées en psychiatrie

Action Autonomie

Le collectif Action Autonomie dénonce depuis vingt années les abus en matière d’application de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui.

Le groupe a mené une étude sur l’application de la Loi sur la protection des personnes dont l’état mental présente un danger pour elles-mêmes ou pour autrui (RLRQ ch. P-38.001). Il constate la récurrence des atteintes aux droits fondamentaux. Soucieux d’attirer le regard du Ministère de la Santé et des Services sociaux et d’attiser sa volonté de changement, le collectif a produit et rendu publiques plusieurs recherches sur le sujet. L'organisme nous présente sa dernière recherche en liste.

Vous pouvez consulter le document complet de cette étude ici. Une version de synthèse est disponible ici.