LA MORTALITÉ PAR SUICIDE AU QUÉBEC : 1981 à 2010 – MISE À JOUR 2013

Le 30 janvier dernier, l’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) rendait publiques les données statistiques les plus récentes et dressait le portrait du suicide au Québec.

Quelques faits saillants :

  • On a déploré 1089 suicides en 2010 ;
  • Pour 2011, on compte au moins 1072 suicides, une donnée provisoire qui ne comprend pas les cas pour lesquels l’enquête du coroner n’est pas encore terminée ;
  • Après la baisse constatée au début des années 2000, le nombre de suicides stagne autour de 1100 par an depuis 2007 ;
  • Le taux de suicide était de 13,7 pour 100 000 en 2010 ;
  • Les hommes représentent trois quarts des suicides ;
  • Le taux de suicide atteint son maximum vers la cinquantaine et diminue par la suite jusqu’à l’âge de 80 ans, où il se stabilise ;
  • Les hommes de 35 à 49 ans connaissent le plus haut taux de suicide ;
  • Les hommes et les femmes de 50 à 64 ans sont aussi très touchés ;
  • Les adolescents de 15 à 19 ans et les aînés de 65 ans et plus représentent les groupes les moins touchés ;
  • Le taux de suicide du Québec est toujours bien au-delà de la moyenne canadienne ;
  • Sur 22 pays membres de l’OCDE sélectionnés, le taux de suicide des Québécois et des Québécoises se situe au 9e rang.

Notons que les données de 2010 sont provisoires, car certaines investigations de coroners sont encore en cours.

Données statistiques INSPQ 2010 – Mise à jour 2013