Projets de recherche

Êtes-vous intéressé.e à participer à un projet de recherche ?

Si oui, lisez ce qui suit.

Vous découvrirez des projets de recherche
dont les équipes sont en quête de participant.e.s.

* * * * * * * * * * * * *

PROJET DE RECHERCHE : Thérapie par avatar pour traiter les hallucinations auditives

Recrutement de personnes atteintes de schizophrénie ou d'un trouble schizoaffectif qui entendent des voix pour une étude reliée au programme d'autogestion des symptômes d'hallucinations à l'aide d'avatars. Détails dans le document suivant :

* * * * * * * * * * * * *

PROJET DE RECHERCHE : Étude sur les critères de diagnostic de la Classification internationale des maladies

Recrutement de proches et usagers de services pour recueillir leur avis sur les critères de diagnostic de la maladie mentale. Compensations monétaires offertes. Détails dans le document suivant :

* * * * * * * * * * * * *

PROJET DE RECHERCHE : RETOUR AU TRAVAIL DURABLE

Alessia Negrini  (IRSST) et Marc Corbière (IUSMM) mènent un projet, financé par l’IRSST, visant à développer  le questionnaire CT45+.

L’ ACT45+ permettra aux acteurs impliqués dans le processus de retour au travail (p.ex. cliniciens, employeurs, supérieurs immédiats) d’identifier les aménagements qui facilitent le maintien en emploi de travailleur(euse)s âgé(e)s de 45 ans et plus qui retournent au travail après une lésion de nature psychologique ou physique.

Pour ce faire, le projet a besoin d’un bon nombre de participants qui correspondent aux critères d’inclusion (45 ans et plus, lésion totalement ou partiellement liée au travail, être retourné au travail au cours des 3 derniers mois, tous types de régimes d’assurance).

Leur participation consiste à répondre à des questionnaires portant sur votre retour au travail (30 à 60 minutes).

Consultez le site https://www.irsst.qc.ca/act45 pour obtenir plus d'information et pour savoir comment participer.

* * * * * * * * * * * * *

PaRTICIPATION à une étude portant sur les aménagements qui facilitent le retour au travail ( SANTÉ MENTALE ET TRAVAIL )

Dans le cadre d’une étude portant sur les aménagements de travail qui facilitent le retour au travail à la suite d’un trouble mental totalement ou partiellement lié au travail, Jean-Philippe Lachance (Professionnel de recherche en santé mentale et travail) recherche :

  • 5 personnes récemment retournées au travail à la suite d’un trouble mental (ex. dépression, anxiété, etc.)
  • de 45 ans ou plus
  • Intéressées à partager ce qui à leur avis a favorisé leur retour

Le format est une entrevue téléphonique. La compensation est de 50$.

Jean-Philippe Lachance
Professionnel de recherche en santé mentale et travail
Research associate in mental health and work
jean-philippe.lachance.cemtl@ssss.gouv.qc.ca

Centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal
CIUSSS de l'Est-de-l'Île-de-Montréal (local RI-228-24)
514-251-4000 #2379

* * * * * * * * * * * * *

PARTICIPATION À UNE ÉTUDE PORTANT SUR LES HALLUCINATIONS AUDITIVES

Dr Alexandre Dumais, chercheur psychiatre et son équipe de recherche sont présentement en phase de recrutement pour de nouveaux participants dans le projet pilote d'un programme novateur : la thérapie par avatars pour soigner la schizophrénie.

Par la création d'un avatar 3D, cette psychothérapie a pour objectif de développer des capacités d'autogestion des symptômes d'hallucinations. L'étude se déroule au centre de recherche de l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal.

Vous connaissez de près ou de loin une personne ayant un diagnostic de schizophrénie ou de trouble schizoaffectif, veuillez communiquer  au recrutement@projectavator.com.

* * * * * * * * * * * * *

PARTICIPATION À UNE ÉTUDE PORTANT SUR LE RETOUR AU TRAVAIL APRÈS UNE DÉPRESSION

Cette étude vise à tester l'efficacité d'une thérapie de groupe conçue pour le retour au travail après une dépression. Les chercheurs sont affiliés à l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal, l'Université de Montréal, l'Université du Québec à Montréal ainsi qu'à l'Université de Sherbrooke. Les participants recherchés doivent être récemment retournés au travail ou sur le point de l'être.

Information : les personnes éligibles désireuses de participer à cette étude sont priées de contacter Jean-Philippe Lachance au 514-987-3000 (poste 5593).

* * * * * * * * * * * * *

ÉTUDE SUR LE RETOUR AU TRAVAIL APRÈS UN ÉPISODE DE DÉPRESSION

Le laboratoire d'étude L'Espoir mène actuellement un projet sur la dépression en milieu de travail et évalue l’efficacité d’un groupe de thérapie cognitive-comportementale.

Critères d’inclusion

  • Avoir reçu un diagnostic de dépression majeure au cours des 12 derniers mois ;
  • Avoir été en arrêt de travail suite à cette dépression majeure ;
  • Être de retour au travail depuis au moins 1 semaine ;
  • Être en mesure de donner son consentement ;
  • Être capable de communiquer en anglais ou en français ;
  • Ne pas être atteint d’un trouble organique ou d’un retard mental ;
  • Ne pas avoir fait une psychothérapie cognitive-comportementale au cours des 12 derniers mois.

Vous pourriez participer à des ateliers de groupe gratuits qui vous outilleront dans votre retour au travail.

Information : si vous êtes intéressé(e) à participer au projet et que vous remplissez les critères d’inclusion, contactez Anouk Latour-Desjardins au 514-343-6111 (poste 4724) ou au anouk.latour-desjardins@umontreal.ca.

* * * * * * * * * * * * *

ÉTUDE SUR DEUX TRAITEMENTS POUR L'ANXIÉTÉ SOCIALE CHEZ DES PERSONNES SOUFFRANT DE SCHIZOPHRÉNIE

Le laboratoire d'étude L'Espoir mène actuellement un deuxième projet d'étude sur deux traitements pour l’anxiété sociale chez des personnes souffrant de schizophrénie.

Critères d’inclusion

  • Homme ou femme âgé(e) entre 18 et 35 ans ;
  • Suivi(e) pour un trouble psychotique stabilisé ET présentant des symptômes d’anxiété sociale ;
  • Être capable de communiquer en anglais ou en français ;
  • Ne pas être atteint d’un trouble organique ou d’un retard mental ;
  • Ne pas avoir fait une psychothérapie cognitive-comportementale au cours des 12 derniers mois.

Vous pourriez prendre part gratuitement à l’un des deux traitements novateurs dont nous souhaitons comparer l’efficacité.

Information : si vous êtes intéressé(e) à participer au projet et que vous remplissez les critères d’inclusion, contactez Anouk Latour-Desjardins au 514-343-6111 (poste 4724) ou au anouk.latour-desjardins@umontreal.ca.

* * * * * * * * * * * * *

PROJET DE RECHERCHE : CONTRIBUTION D'USAGERS DE SERVICES DE SANTÉ MENTALE ET DE PROCHES À LA RÉVISION DES FACTEURS CONTEXTUELS DE LA CLASSIFICATION INTERNATIONALE DES MALADIES DE L'ORGANISATION MONDIALE DE LA SANTÉ

But de la recherche ? Déterminer quels sont les facteurs qui peuvent influencer l’apparition, la réapparition et le rétablissement d’un trouble mental selon des usagers et des proches d’usagers de services de santé mentale

Quelle contribution ? Les personnes sélectionnées seront tenues de participer à une entrevue de groupe d’une durée de 2 heures au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal (IUSMM). Elles recevront une compensation financière de 25$.

Quelles conditions ? Être âgé de 18 ans et plus ; être un usager ou un proche d’un usager de services de santé mentale ayant reçu l’un de ces diagnostics depuis au moins 5 ans :

  • Trouble de l’humeur
  • Trouble anxieux
  • Schizophrénie ou autre trouble psychotique

Personne-ressource ? Marie-Eve Rioux, programme international de recherche-action participative,
Institut universitaire en santé mentale de Montréal, 514-251-4000 (poste 3208) ou rioux.marie-eve.3@courrier.uqam.ca.
 

* * * * * * * * * * * * *

PROJET DE RECHERCHE :  PROGRAMME DE GESTION DU STRESS POUR LES FAMILLES

Vous élevez un enfant et gérez un trouble bipolaire ? L'Université Concordia recherche des familles pour prendre part à un programme gratuit de 12 semaines, visant à réduire le niveau de stress vécu à la maison et améliorer la vie familiale. Des sessions séparées pour les parents et les enfants seront menées en parallèle, et serviront à enseigner des techniques de gestion du stress, de communication et de résolution de problèmes à la maison. L'université offre aussi 360$ pour le temps passé à participer aux autres composantes de l'étude.

Centre de recherche en développement humain : Mark Ellenbogen, Ph.D., psychologue.

Critères de participation : avoir un trouble bipolaire diagnostiqué et élever au moins un enfant âgé entre 6 et 11 ans.
Information : concordia.rush2014@gmail.com ou 514-848-2424 (poste 5456).
 

* * * * * * * * * * * * *

La réinsertion au travail

Voici une étude sur le soutien à l’emploi chez les personnes atteintes d’un trouble de santé mentale grave tel que la schizophrénie.

  • Vous faites partie d’un programme de soutien à l’emploi?
  • Vous êtes sans emploi ou travaillez à temps partiel?
  • Vous avez un problème de santé mentale sévère?

Vous pourriez être éligible pour une étude sur le soutien à l’emploi.

Nous sommes à la recherche de personnes atteintes de schizophrénie, de trouble bipolaire ou de trouble psychotique qui sont sans emploi ou qui travaillent mois de 28 heures par semaine ET qui participent au programme de soutien à l’emploi de l’Avancée-Jarry, de la clinique JAP, de l’IPS Douglas, de l’Arrimage ou d’Accès-Cible.

Si vous êtes sélectionné.e, vous aurez la possibilité de :

  • rencontrer un professionnel pour compléter des questionnaires (au Centre d’emploi ou à l’Université de Montréal);
  • bénéficier de huit sessions d’ateliers de groupe sur le soutien à l’emploi;
  • recevoir une compensation financière de 120 $ (4 temps de mesure) ainsi que des billets d’autobus pour votre transport.

Informations supplémentaires :
Mélanie Lepage, coordonnatrice du laboratoire de Tania Lecomte
Laboratoire LESPOIR, Université de Montréal
514 343-6111 (poste 4724) • melanie.lepage.3@umontreal.ca

Affiche de l'Étude de soutien à l'emploi

* * * * * * * * * * * * *